Rapport de Paolo Presi épuré par casar le 26 janvier 2008




Yüklə 133.95 Kb.
tarix10.04.2016
ölçüsü133.95 Kb.


.

Rapport de Paolo Presi épuré par CASAR le 26 janvier 2008

Ce r

apport paru dans la revue "le Messager" n°40
d'infinitude à été "épuré" par CASAR de toutes spéculations et références philosophico- religieuses afin d'en garder que les seuls éléments techniques utiles à la recherche

Séance du 13 avril 2002; Investigations

menées chez Marcello Bacci
à Grosseto
par Daniele Gullà, le docteur
Marabini et Paolo Presi



"Le
Laboratoire" du Centre de
recherche de Grosseto est constitué
d'une poignée de chercheurs
sérieux et désintéressés
qui ont pour but de
vérifier "scientifiquement"
la phénoménologie des voix paranormales
, mais aussi
de démasquer les fraudeurs qui
profiteraient de la détresse du
deuil, car ce sont ces derniers qui
portent un grand préjudice à la
recherche
en
donnant
la
possibilité aux "savants" de
dénigrer et railler tout d'un bloc.
I

Des scientifiques , utilisant leurs
connaissances et moyens techniques, sans états d'âme et sans à priori négatifs, font la démarche d'expérimenter eux-mêmes ce que
beaucoup d'autres chercheurs considèrent comme de l'imposture ou du délire mystique.


M
arcello
Bacci
appartient, à juste titre
désormais, à l'histoire
de la phénoménologie
paranormale.

Le phénomène Bacci est,

dans le domaine de la
psychophonie,
importants
sinon le plus
important
du
monde.
De nombreux
livres ont été
écrits sur les
voix
de
Marcello Bacci
Depuis trente cinq ans, imperturbable Marcello BACCI continue
ses expériences avec son vieux
poste à tubes (lampes ou valves
électroniques, remplacées ensuite
par les transistors).



passées par le "Centre", combien
de chercheurs ont accouru pour
s'assurer de l'authenticité du
phénomène ; mais
jamais
personne n'a cherché à déchiffrer
ce mystère concernant la
communication
avec
des
"Entités", par le biais d'un vieux
poste à tubes syntonisé sur les
ondes courtes, et par conséquent
dans les hautes fréquences.

Beaucoup de temps s'est écoulé,
mais jamais personne ne s'est
pris à réfléchir sur ce qui se
passait techniquement pendant l'expérimentation
qui,
parmi
les
phénomènes
paranormaux, reste un
des
plus
authentiques
et
suggestif.


Dans
une
salle
presque
toujours
bondée
jusqu'aux
limites
des
possibilités,
Marcello donne le
signal du début de
l'expérience, priant
de fermer la porte
(personne ne doit
plus entrer), d'éteindre les
lumières et de préparer les
magnétophones en attente de la
"liaison".

Depuis six ans, j'ai le privilège
d'assister aux expérimentations
de Bacci, et encore
plus, de m'asseoir
aujourd'hui à côté
de Marcello ;c
'est grâce à ce privilège que j'ai
pu "scruter" le phénomène sous
tous ses angles et facettes, ayant
eu immédiatement la certitude de
sa réalité
,
sans trucage d'aucune sorte !

Au cours de l'expérimentation, et
après une trentaine de minutes
d'attente pendant lesquelles
syntonie entre 7 et 9 Mhz (Méga
Hertz) à la recherche d'une zone
à bruissement neutre, le silence
est soudain rompu par Marcello
qui annonce qu'il les "entend".

Tout de suite après a lieu le
premier fait sensationnel dans
cet intervalle de fréquence dont
on vient de parler, tous les
signaux radio disparaissent tandis
que s'instaure une porteuse
sonore analogue au bruissement
du vent.

Gatti:"nous avons ici l'effondrement du bruit de fond remarqué dans le fichier audio "VACHERESSE""

Marcello s'adresse
aux "entités" et appelle :

"Amis, nous

sommes ici, pouvez-vous vous
faire entendre ?"



Comme s'ils n'attendaient que
cela, ils se font aussitôt entendre,
et de quelle manière !
Je ne raconterai pas ce qui se
passe après, car tous ceux qui
connaissent le sujet le savent
bien : ce sont des messages
clairs, convaincants, et des
réponses
plus
ou
moins
cohérentes aux questions posées.
enfants qui suscitent toujours de
fortes émotions chez tous les
participants.

Lorsque les enfants

parlent,
une
atmosphère
extraordinaire d'amour flotte
dans la salle, et l'émotion prend
corps,
surtout
parmi
les
personnes concernées.



Mon témoignage n'est pas dans
cette optique, car ce bref écrit
veut seulement être le rapport
d'événements sensationnels et
recherche.

En accord avec
Daniele Gullà, j'ai décidé ( Paolo PRESI) de
participer à la séance du 13 avril
chez Marcello Bacci, apportant
avec moi deux instruments
NOBR professionnels
pour
la
détermination
des
champs
électriques et magnétiques, afin
de
les
utiliser
pendant
l'expérimentation.
Pour cela, j'ai retenu un protocole
léger et rapide, sur la base du
raisonnement simple et cohérent
suivant :

S

i durant le
phénomène des voix, s'instaure
une porteuse ,elle devrait, après
avoir balayé toutes les autres
fréquences, provenir d'un
"émetteur" et avoir la même
structure physique que les ondes
électromagnétiques
qui
constituent justement l'onde
radio.

Avec des instruments

professionnels on devrait alors
avoir la possibilité de mesurer
soit l'intensité du champ
électrique (exprimée en Volts par
mètre : V/m), soit celle du champ
magnétique (exprimée en Milli
Tesla : mT), au moment ou
s'instaure cette porteuse

Les instruments
professionnels employés
ont été les suivants :

-
Révélateur de champs
électriques, magnétiques et
électromagnétiques :
Champs à haute fréquence :

- A

ppareil portable EMR 300 BN
2244/31 de la société Wandel
et Goldermann, pour la mesure
isotropique des champs
électromagnétiques (gamme
100 kHz à 3 GHz) numéro
2P0120 calibré le 31 avril 1999
avec une gamme de 5T à 10
mT et de 0,1 V/m à 100 kV/m.

-

Sonde type 8, BN 2244/90
S/N - N – 0087, pour mesurer
les champs électromagnétiques
de fréquence comprise entre
100 kHz et 3 GHz.

-

Moniteur de champ
magnétique HI3550 3D Hall
Sensor de la société Foladay
Industries, pour mesurer les
champs magnétiques statiques
à haute fréquence (Campi Helf
– 50 Hz (60 Hz) avec une
gamme de 0,1 mT à 0,3T.



Les résultats des
relevés
effectués sont les suivants :

- 1Radio éteinte

Mesure du champ électrique de
fond : 0,71 V/m
Champ magnétique : 0 T

- 2 Radio allumée

Champ électrique : 2,15 V/m
Champ magnétique : 0,11 mT


Au moment où s'est instauré la
porteuse et a commencé le
phénomène des voix, il n'y a eu
aucune variation appréciable du
champ électrique, ni du champ
magnétique.

L'ex-collaborateur de

Marcello Bacci, M. Franco
Santi,
électrotechnicien
expérimenté, a procédé, avec
mon accord et en plein processus
de réception des voix, au retrait
de tubes électroniques.



En premier lieu, il a enlevé le
tube destiné à la modulation des
fréquences,
dit
justement
"oscillateur convertisseur" type
ECC 85, sans que cela n'ait
d'effet significatif, car le poste
était syntonisé sur les ondes
courtes.
En deuxième lieu, il a ôté la
lampe dite "oscillateur local et
convertisseur
à
moyenne
fréquence" type ECH 81, ce qui a
eu pour effet de couper
complètement les ondes courtes.

C'est alors que j'ai pu, avec
l'accord de Marcello, balayer
toute l'aire des fréquences et
constater l'absence absolue d'un
quelconque signal, tandis que la
liaison avec les voix de l'Au-delà
continuait
de
manière
imperturbable !
Mais alors, que se passait-il ?

classique étaient bouleversées ;
les "Entités" continuaient à parler
comme si rien n'était arrivé !

L'observation des instruments à
ce moment mit en évidence les
mesures suivantes :
Champ électrique : 0,54 à 0,81
V/m
Champ magnétique : 0 T.

A ce point, nous étions
complètement
désorientés,
cherchant
une
explication
physique à ce qui était en train de
se passer.

Après une
quarantaine de
minutes, lorsque la séance s'est
terminée, j'ai balayé toute la
gamme des fréquences, sans
détecter le moindre signal.


Ensuite, M. Santi a remis en
place, l'une après l'autre, les deux
lampes.

Aussitôt la radio s'est

remise
à
fonctionner
normalement et les instruments
ont indiqué les valeurs des
champs initiaux.



Comment interpréter tout ce qui
s'est passé ?

Le fait que les instruments
n'aient mis en évidence aucune
variation des champs électriques
et magnétiques au moment où
s'est instauré la porteuse et le
contact, est une validation
officielle
de
l'authenticité
absolue du phénomène des voix S
'il y avait eu "fraude"
(un émetteur dans les
parages), on aurait alors mis en
évidence une augmentation de la
valeur des champs.

Le phénomène
des voix, même s'il présente
l'apparence d'un système de
transmission
à
ondes
électromagnétiques,
est
un
phénomène totalement inconnu
pour nous.

Nous pourrions peut-être tenter
de l'expliquer par la mécanique
quantique, à l'aide d'hypothèses
opportunes sur "l'énergie de
l'esprit" et sur le ou du "
médium", intermédiaire entre les
deux dimensions, car une chose
est certaine : le phénomène des
voix n'intervient qu'en présence
de Marcello Bacci

Alors
quel est
le rôle du médium ?
L'énergie (pensée) de l'esprit,
opportunément modulée est transférée au
médium qui la transforme, avec
son
cerveau,
en
ondes
électromagnétiques donnant lieu
à la transmission radio.

Les
"Entités" nous parlent de
vibrations !

Rien de
cela n'est possible à expliquer
avec la physique classique.
Il nous faut faire appel à des
hypothèses qui ne fassent pas
abstraction des connaissances
que nous avons sur la
phénoménologie
paranormale,
connaissances acquises grâce à
l'extraordinaire et riche réception
des messages.

Il est trop simple de

tenir simplement une attitude de
refus.



"Il laboratorio" peut être
accédé sur le site Internet :
http://www.laboratorio.too.it




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©azrefs.org 2016
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə