La vision du monde de Boulat okoudjava dans son oeuvre lyrique des années 60-70




Yüklə 0.63 Mb.
səhifə1/10
tarix25.04.2016
ölçüsü0.63 Mb.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10


Université de Toulouse Le Mirail

UFR de Langues slaves

Mémoire de maîtrise

La vision du monde de Boulat OKOUDJAVA

dans son oeuvre lyrique des années 60-70

BOURREL Jacqueline



Directeur de recherches :

Monsieur Paul CASTAING

Octobre 1996



SOMMAIRE

1. Introduction 2

1.1. Biographie succincte 2

1.2. Le corpus des oeuvres étudiées 4

1.3. La toile de fond 5

1.3.1. Repères historiques 5

1.3.2. La société soviétique 6

1.4. Qu’en est-il de la chanson ? 8

2. L’homme social - la blessure 9

2.1. Poèmes et chansons sur la guerre 9

2.1.1. Contre-pied de la position officielle 10

2.1.2. Tristesse, psychologie du soldat, vie heureuse d’avant, ce qu’il a perdu 12

2.1.3. Préparation de la guerre - apparence et réalité 15

2.1.4. Les conditions de vie du soldat 16

2.1.5. Vie civile pendant la guerre 18

2.1.6. Jugement sévère d’Okoudjava - humour et ironie 19

2.2. Le pouvoir absolu, l’arbitraire 21

2.2.1. Les parents 21

2.2.2. Le vieux soldat 22

2.2.3. La jeunesse 23

2.2.4. Uniformisation 25

2.2.5. Où va mon peuple ? 27

2.2.6. L’arbitraire 29

2.2.7. Tous comptes faits 31



2.3. L’homme et l’artiste en proie à ses doutes 32

2.3.1. La vie est une route difficile 32

2.3.2. Insatisfaction-peur de ne plus lutter 35

2.3.3. Le bonheur est-il possible ? 37

2.3.4. Et le poète dans tout cela ? 38

2.3.5. La création artistique 39



3. L’homme privé - plaidoyer pour les valeurs de l’individu 43

3.1. L’amour, l’amitié, 43

3.1.1. L’amour 43

3.1.2. L’amitié 48

3.2. La ville - les lieux aimés 51

3.2.1. Moscou 51

3.2.2. Saint-Petersbourg 56

3.3. La foi, l’espérance, l’amour 57

3.3.1. Des valeurs nouvelles 57

3.3.2. La Foi, l’Amour 58

3.3.3. L’Espoir 60



4. Conclusion 62

4.1. Message d’Okoudjava 62

4.2. La forme 63

4.3. Audace de la contestation 64

5. BIBLIOGRAPHIE 66

6. OEUVRES EN PROSE 67

7. INDEX DES POEMES 68


1.Introduction


Notre travail est consacré à Boulat Okoudjava poète - chanteur dont la notoriété naît dans les années 60, après le XXème Congrès du PCUS.

Nous nous proposons d’examiner la vision du monde qui se dégage de son oeuvre de jeunesse en la restituant successivement dans son contexte historique (la guerre) , politique et social (le pouvoir, le rôle de l’autorité) , puis personnel (thèmes traitant du bonheur individuel, de l’amour, de l’amitié, des lieux aimés).


1.1.Biographie succincte


Boulat Chalvovitch Okoudjava est né à Moscou en 1924, d’un père Géorgien et d’une mère Arménienne.

Il passe une partie de son enfance à Moscou, dans le quartier de l’Arbat, puis part vivre en Géorgie.

Il s’engage en 1942 dans l’armée, où il sert comme simple soldat. Il est envoyé au front et sera blessé à plusieurs reprises.

Après la guerre, il part à Tbilissi faire des études, qu’il achève en 1950. Il est ensuite instituteur dans un petit village de la région de Kalouga. Entre-temps, son père est fusillé par les staliniens comme espion japonais, sa mère connaîtra les camps de concentration pendant 18 ans.

Boulat Okoudjava est membre du PCUS de 1955 à 1972, date à laquelle il est exclu de l’Union des écrivains (et donc du PC) pour attitude contraire à l’esprit de parti (partij’nost’) , illustrée par le refus de porter un jugement sur la publication de certaines de ses oeuvres dans la presse occidentale.

Son premier recueil de poèmes Vers lyriques (Lirika) , paraît en 1956, à Kalouga. Ensuite ses vers sont publiés dans diverses revues Le monde nouveau, L’étendard, Néva, La jeune garde, Jeunesse, et dans des journaux comme La gazette littéraire. Son deuxième recueil de poèmes Les Iles (Ostrova) est publié à Moscou en 1959. Paraissent ensuite deux autres recueils : Le joyeux tambour (Veselyj barabanscik) en 1964 à Moscou et Mars le magnanime (Mart velikodusnij) en 1967 à Moscou également.

Il écrit sa première chanson en 1946 lorsqu’il est étudiant à Tbilissi, mais dans les années qui suivent il se consacre à l’écriture de poèmes, dont certains deviendront des chansons. A partir des années 70, il s’intéresse davantage à la prose et écrit des romans historiques, des nouvelles, des récits (cf. Bibliographie de ses oeuvres en prose).

Il publiera encore quelques recueils de poésies Arbat, mon Arbat (Arbat moj Arbat) , poésies et chansons 1976, Poèmes (Stihotvorenija) Moscou, 1985 , Les grâces du destin (Milosti sud’by) Moscou, 1993, Tristesses de tous les jours (Zitej) recueil de poèmes écrits entre 1958 et 1994 Moscou, 1995.

Sa notoriété s’est construite tout d’abord dans une semi-clandestinité, dans les années 60, grâce au samizdat et au magnizdat.

Il a été invité aux Etats Unis, a effectué des tournées en Israël, en Pologne, en Allemagne, en France où il enregistrera un disque en 1968 (ce qui lui sera reproché). Sa notoriété est peu à peu reconnue officiellement et n’y a plus de problèmes à partir de 1985.

Il a été opéré du coeur aux Etats Unis en 1991.(Il a du surmonter des difficultés financières pour payer son opération, ses nombreux amis l’ont aidé).

Il a donné un concert à Paris, à l’Unesco, le 25 juin 1995, qui coïncidait avec le cinquantenaire de l’Unesco et de la fin de la guerre.

On a fêté son jubilé en 1996, 50 ans de chansons, de poésies, de romans (1946 - 1996).

Bien que possédant un appartement à Moscou, où vivent son fils et sa femme Olja, il passe la plus grande partie de son temps dans le petit village des écrivains de Peredelkino (non loin de Moscou), où il habite une datcha d’état. Là, il se consacre à son travail d’écrivain et de poète, mais ne pouvant vivre entièrement de sa plume, il apparaît encore sur scène, pour de courtes durées, car c’est un homme âgé et fatigué.

Il a souvent composé la musique de ses chansons lui-même, il a parfois fait appel à un compositeur , nommé Schwartz.

Ses poèmes et ses chansons sont aujourd’hui étudiés à l’école.



  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©azrefs.org 2016
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə