Table des matières avant propos




Yüklə 204.9 Kb.
səhifə2/2
tarix20.04.2016
ölçüsü204.9 Kb.
1   2
Partenariat


4.4.1 Nos affiliations


  • Au niveau local

Corporation de développement communautaire


  • Au niveau régional




  • Association des alternatives en santé mentale de la Montérégie (AASMM) http://www.aasmm.com

  • Participation à l’assemblée générale annuelle (trois (3) personnes)

  • Participation au colloque de l’ASSMM en octobre 2013

  • Journée de la relève en mars 2014 (cinq (5) personnes ont participé, dont trois (3) membres

  • Table régionale des organismes communautaires de la Montérégie (TROC-M) www.trocm.org

  • Participation à l’assemblée générale annuelle

  • Table régionale des organismes à vocation d’éducation populaire (TROVEP) www.trovepm.org

  • Fédération des OSBL d’habitation de la Montérégie et de l’Estrie (FROHME) http://frohm.rqoh.com

  • La coordonnatrice est membre du conseil d’administration (cinq (5) rencontres

  • Participation à l’assemblée générale annuelle et aux ateliers lors de la journée (quatre (4) personnes dont deux (2) membres

  • Participation à une formation sur les nouvelles règles d’attribution de logement

  • Participation à une formation sur les nouvelles règles comptables pour les OSBL d’habitation (coordonnatrice et adjointe)




  • Au niveau provincial




  • Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec (RRASMQ) www.rrasmq.com

  • Cette année nous avons participé au 30e de notre Regroupement en octobre (huit (8) personnes)

  • Participation à l’assemblée générale annuelle

  • Association Québécoise de prévention du suicide (AQPS) http://www.aqps.info

  • Participation à l’Asse3mblée générale annuelle et au 5 à 7 la précédant

  • Le réseau québécois des organismes d’habitation http://www.rqoh.com



4.4.2 Rencontres de concertations et comités de travail


  • Comité de concertation local en prévention du suicide

Nous avons pris la responsabilité du suivi de crise suicidaire depuis le mois de mai 2013. Un protocole d’entente a été signé avec le Centre de prévention du suicide de la Haute-Yamaska et une bonne collaboration (cette année, 4 rencontres de coordination du projet) a permis de faire de cette initiative un franc succès. De plus, nous avons poursuivi le partenariat avec le CSSS de la Pommeraie, l’Éveil et le Phare (6 rencontres en cours d’année) afin de bien répondre aux besoins de la population et des acteurs sociaux du territoire de Brome-Missisquoi.




  • Comité lit de crise

Préoccupés par le manque de lits pour les personnes en situation de crise sur le territoire de Brome -Missisquoi, c’est avec nos partenaires communautaires en santé mentale ainsi que le CSSS la Pommeraie que nous avons mis en place un comité chargé de monter un projet visant à :




  • Prévenir l’hospitalisation et la criminalisation :

- en accompagnant et en intervenant directement auprès des personnes en situation de crise

- en offrant un hébergement temporaire


Nous avons participé à sept (7) rencontres, à l’élaboration d’un sondage et rencontré à Sûreté du Québec pour étoffer le projet.


  • Comité lutte à la pauvreté

Au début de l’année 2014, étant sollicité à de nombreux endroits, notamment avec les Tables de développement par pôles, c’est après avoir assisté à quelques rencontres que l’organisme a pris la décision de de se retirer du comité lutte à la pauvreté.


Plusieurs autres organismes ont emboîté le pas, puisque le comité ne répondait pas suffisamment à son objectif de départ. Cependant, préoccupés par la situation de la pauvreté sur le territoire, cinq (5) organismes dont Entrée chez soi ont décidé de se rencontrer pour vérifier l’intérêt des groupes de maintenir le comité lutte à la pauvreté en place et à le redéfinir pour qu’il réponde davantage à son mandat. De cette rencontre est née la volonté des groupes de créer un lieu de concertation, pour développer une vision commune et un esprit critique afin de consolider le tissu social et répondre plus adéquatement à la lutte à la pauvreté. Le nom de comité lutte à la pauvreté a été redéfini par «le Comité Solidarité Brome Missisquoi en ACA».
Comme objectif, le groupe a fait consensus sur le fait de se positionner face aux enjeux locaux et sur le fait de se réapproprier du pouvoir en tant qu’acteurs dans le réseau. De cette façon, le comité compte se donner les moyens d’agir sur les causes de la pauvreté. Le dossier est à suivre avec une troisième rencontre prévue à l’automne 2014.


  • Comité des partenaires de l’immeuble de Farnham

Action plus Brome-Missisquoi, le Phare et Entrée chez soi se sont réuni à cinq (5) reprises pour des projets communs, dont la fête de Noël, le groupe d’achat et l’organisation du jardin.




  • Fête de noël à Farnham : environ 75 personnes étaient présentes pour un repas avec soirée dansante Cinq (5) rencontres ont été nécessaires pour la préparation

  • Comité jardin : une moyenne de 5 participants se réunissent pour cultiver des légumes qui servirons aux locataires de Farnham et pour des repas communs. Quatre (4) rencontres de préparation.




  • Le groupe d’achats a lieu à chaque fin de mois pour permettre aux personnes de se procurer les denrées nécessaires lorsque ceux-ci reçoivent leur chèque. La semaine précédant, un souper communautaire a lieu le mardi (environ dix(10) membres y participent soutenus par une intervenante) et le vendredi est la journée du partage des denrées. L’intervenante apporte un soutien à cinq (5) membres en moyenne.




  • Fabrication de Batucadas deux (2) ateliers avec les membres du Phare et d’Entrée chez soi (une dizaine de participants en moyenne)




  • Comité des partenaires en santé mentale

Le Phare, l’Éveil et Entrée chez soi ont priorisé de se rencontrer dans l’optique de développer davantage une vision commune de l’approche alternative et de sensibiliser les partenaires à cette approche globale.




  • Table de développement de Farnham

Dans le but de connaitre les enjeux de notre communauté, de tisser des liens avec différent partenaire et d’exprimer nos préoccupations nous avons participé à toutes les rencontres de la table.




  • Table de développement de Cowansville

Une intervenante à participé à la table de développement de Cowansville dans le but de garder l’organisme informé des projets à venir. Elle a participé à un sous-comité pour le transport dans Brome-Missisquoi.




  • Semaine de la santé mentale

La participation au comité organisateur des activités de la semaine de la santé mentale, nécessite plusieurs rencontres de préparation. Notons que deux (2) membres et la pair-aidante assistent à ces rencontres. Cette année, sept (7) rencontres ont été nécessaires pour préparer une conférence de presse afin d’annoncer les activités et objectifs de la semaine. Un flash mob visant la sensibilisation des citoyens à prendre une pause, devant se dérouler sur la rue.


Aussi, les partenaires et nos membres sont invités à se joindre à une marche de visibilité dans Cowansville, organisée par l’Éveil.
En mai 2013 nous avons participé au Talent Show. De nombreuses pratiques avaient été nécessaires pour soutenir les membres dans leur prestation.


  • Réseau Local Suicide, Santé mentale, violence

Nous participons au réseau local sur une base régulière depuis sa formation. Plusieurs partenaires locaux préoccupés par les problématiques de suicide, santé mentale et violence assistent à ces rencontres coordonnées par le CSSS la Pommeraie.




    1. Implication sociale




  • Nuit des sans abris


Onze (11) personnes dont neuf (9) membres ont participé aux activités de la «nuit dessans abris» organisée à Cowansville par un groupe de partenaires. Une arrivée remarquée au rythme des batucadas !


  • Lettre à la SHQ

À l’instar de la FROHME, notre Regroupement régional, une lettre à été envoyée à la SHQ pour dénoncer l’obligation pour les OSBL d’habitation qui atteignent dix (10) ans de contribuer au Fonds de l’habitation communautaire.







  • Participation à une activité de mobilisation à Québec avec nos membres et les membres du Phare (quinze (15) personnes)




  • Participation à une mobilisation à Joliette (trois (3) personnes




    1. Vie associative


4.6.1Conseil d’administration
Formé de 9 personnes, dont 4 représentent les membres utilisateurs, 4 les membres de la communauté et 1 poste est réservé à l’équipe de travail. Cette année, le conseil s’est réuni à six (6) reprises pour assurer une saine gestion de l’organisme s’assurer d’une vision à long terme et pour traiter de l’ensemble des dossiers de l’organisme. Le principal défi pour le conseil est le souci de rejoindre et d’intéresser les membres de la communauté à s’impliquer à Entrée chez soi, notamment en acceptant de siéger au conseil d’administration.
Grand merci à nos administrateurs pour leur précieuse implication: Cheslie Brock, Patrice Lamarre, Jean-François (Nina) Mailloux, Alexandre Robichaud, André Archambault, Luce Simpson, Christelle Bogosta, Diane Blais.


  • Comité de trois (3) personnes pour revoir les règlements généraux




  • Comité de quatre (4) personnes pour revoir la politique de travail. Cette année, une demande pour modifier l’horaire sera faite pour passer de 35h/semaine (5 jours) à 32 h/semaine (4 jours). Deux (2) rencontres ont été nécessaires.




  • Auto-évaluation. Cette année, inspirés du programme LOGOS, nous avons procédé à l’auto-évaluation du conseil d’administration. Chaque membre devait s’évaluer et évaluer l’organisme. La coordonnatrice participait aussi à la démarche. Une organisatrice communautaire du CSSS a animé une rencontre de mise en commun. Suite à cette évaluation fort positive, des recommandations et correctifs ont été apportées au sein du conseil d’administration tant dans le contenu des rencontres que dans leur fonctionnement.


4.6.2 Équipe de travail
En mai 2013, une nouvelle intervenante (Edith Dubois) est venue enrichir notre équipe de travail. Nous retrouvons maintenant 6 intervenantes (Linda Morin, Diane Blais, Sylvie Gagnon, Stéphanie Gendron, Jennifer Chisholm et Edith Dubois), 1 adjointe-administrative (Maryse Lamoureux) et 1 coordonnatrice (Lise Roy).
L’équipe d’Entrée chez soi est une grande richesse par sa stabilité et la volonté de chacune à s’impliquer pleinement dans l’organisme. Plusieurs moyens sont utilisés pour assurer la bonne santé de l’équipe et stimuler la bonne entente.


  • Ventilation entre collègues

  • S’assurer de prendre le temps d’un «comment ça va pour chacune» lors des réunions d’équipe

  • Échange de dossiers au besoin

  • Implication de chacune dans la gestion de l’organisme à différents niveaux

  • Supervision d’équipe

  • Conditions de travail (congés mobiles, de maladie, assurances collectives,…)

  • Développement d’un esprit d’équipe par :exercices créatifs, 5 à 7 occasionnels, dîners communs, party de noël


4.6.2 Assemblée générale annuelle
Notre assemblée générale annuelle a eu lieu le vingt-sept (27) juin 2013. Vingt-trois (23) personnes ont participé à cette assemblée qui encore une fois s’est avérée un exercice démocratique fort intéressant.
4.6.3 Assemblée générale spéciale
Après une démarche d’environ une année et de nombreuses rencontres de réflexion et de discussions, où l’ensemble des membres étaient invités à participer, c’est le treize (13) septembre 2013, qu’un nouveau libellé de mission était adopté lors d’une assemblée spéciale des membres. Seize (16) personnes assistaient à l’assemblée
4.6.4 Comité vie associative
Le comité «vie associative» est impliqué dans l’assemblée générale annuelle. Il participe à des activités liées au développement et au fonctionnement de l’organisme en complémentarité avec le conseil d’administration. Il devient un tremplin pour les membres avant de se présenter au CA. Celui-ci est ouvert à l’ensemble des membres et apporte une contribution essentielle à la vie démocratique. (description et statistiques en page  12)


  1. STATISTIQUES


5.1 DEMANDES AU LOGEMENT DE TRANSITION : 9



Références

Nombre de demandes

Acceptée

En attente

Manque de place

Pas la bonne ressource

CSSS

2

1

1




Horizon pour Elle


1




1




Personne

elle-même

1




1




Intervenant pénitencier

1







1

Famille

1




1




Ressource handicapés

1







1

L’Éveil

2




2




Total

9

1

6

2


5.2 NOS SOURCES DE FINANCEMENT





5.3 SUIVI DANS LA COMMUNAUTÉ


8 rencontres ou +

11 personnes différentes

De 4 à 7 rencontres

13 personnes différentes

De 2 à 4 rencontres

28 personnes différentes

1 rencontre et moins

Nombre de nouveaux usagers : 44

Fermeture de dossiers : 36


5.4 SUIVI POST-CRISE SUICIDAIRE : en date du 31 mars 2014




5.5 TÉLÉPHONES


Interventions téléphoniques




Appels faits

Appels reçus

Interventions téléphoniques (Int. directe, prise de r/v,…

1887

744

Interventions suivi crise suicide (int. directe, prise de r/v)

750

350

Interventions téléphoniques (sensibilisation, références, partenaires,…)

90

200

Administration (payroll, comptable, banque,…

230

138

Coordination ( finanement, gestion des ententes, comités externes, partenaires, équipe,

1240

830

Demandes de suivis…

12

69

Gestion des immeubles (sélection, locataires, fournisseurs,…

2350

925




  1. Conclusion (perspectives 2014-2015)

Encore une fois, l’année qui en réalité est déjà amorcée s’annonce remplie de défis stimulants pour les membres, le conseil d’administration et les travailleuses d’Entrée chez soi avec en toile de fond le désir de recréer une continuité d’intervention par, pour et avec les personnes aux prises avec l’étiquette «santé mentale»


Des préoccupations liées aux besoins à combler sur le territoire, au financement diversifié de l’organisme, aux enjeux politiques à défendre mais aussi une démarche démocratique avec des membres impliqués et de beaux projets mobilisateurs empreints de nos valeurs de solidarité, d’entraide et de justice sociale.


  1. Développer nos pratiques en cohérence avec nos valeurs et notre mission 




  • Supervision d’équipe, formations

  • Évaluation

  • Plans de travail et bilans

  • Réunions d’équipe et divers comités de travail

  • Soutenir et miser sur le comité vie associative et les initiatives des membres

  • Intégrer les membres à divers comités

  • Impliquer les membres dans la représentation de l’organisme




  1. Lutter contre l’exclusion




  • Faire de la sensibilisation auprès des jeunes, nos partenaires, la population en général

  • Avoir et développer un esprit critique de la médicalisation des problèmes sociaux et individuels ainsi que de l’usage des médicaments psychotropes

  • Miser sur l’éducation populaire

  • Participer aux actions sociales et politiques en lien avec l’organisation des services en santé mentale et l’Action communautaire autonome




  1. Gérer efficacement l’organisme




  • Développer des stratégies pour assurer le financement nécessaire suite à la fin d’une entente de service (actions politiques pour le rehaussement à la mission, recherches auprès des divers paliers de gouvernement et autres bailleurs de fonds, comité de financement (demandes de dons,) …

  • Assurer la consolidation de l’équipe et la mise à jour de la politique de travail : mettre en pratique la semaine de 32h, revoir l’organisation du travail, la structure, les rôles et responsabilités, évaluer la possibilité de créer un poste d’agente de développement, …

  • Se doter d’un code d’éthique

  • Poursuivre le comité de gestion des immeubles

  • Travailler en étroite collaboration avec la présidente, la secrétaire et la trésorière pour une saine gestion transparente et efficace




  1. Accroître la visibilité de l’organisme




  • Faire connaître notre plan de communication

  • Diffuser largement la nouvelle image de l’organisme notamment à travers le journal d’Entrée chez-soi et la page Facebook

  • Mettre en ligne et diffuser le site web

  • Utiliser davantage les médias locaux (conférences de presse, communiqués, radio communautaire, CDC Brome-Missisquoi, …)

  • Développement de liens avec d’autres acteurs économiques, sociaux,…


5. Agir avec congruence
C’est aussi en misant sur l’échange et la collaboration avec nos partenaires que nous comptons réaliser notre mission alternative en santé mentale car comme le dit si bien ce proverbe africain, «Seuls on va plus vite, mais ensemble on va beaucoup plus loin !»


1   2


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©azrefs.org 2016
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə